Goncourt

Je veux réserver le Goncourt.
Et moi je veux juste que tu me dises bonjour, même pas en ayant l’air de le penser, juste en ayant l’air de me prendre pour autre chose qu’un meuble.

Bonjour. Oui bien sûr. Celui de l’année dernière ?
Non non ! De cette année !
Mais oui, suis-je bête ! Alors là le bonjour je t’en fais cadeau, ça vaut bien un article dans mon blog ! Je peux appeler une collègue qu’elle rigole aussi ?
Mais le prix ne sera décerné que la semaine prochaine…
Attends ils l’ont pas dit dans Télérama ou tu lis celui de l’année dernière ? 

Oui mais réservez moi ceux qui sont pressentis, après il sera trop réservé.
Bah oui faut bien que tu justifies ton statut d’intellectuelle en parlant de ton livre de l’année avec tes  copines. Vous vous les répartissez comment ? Courte paille ou concours de descente de pinte ? Courte paille, ouais ça se voit…

Et vous pressentez qui parce que je ne peux vous faire que 3 réservations ?
Ah mais c’est ennuyeux
Nan ! Ennuyeux c’est pas ça, ça c’est drôle ! 

Attendez peut-être que le prix soit décerné…
Ah non non, je me suis faite avoir l’année dernière, il y avait 4 réservations avant moi !
C’est pour ça que la Fnac existe tu sais.

Alors je vous écoute…
Tiercé dans l’ordre, envoie !

Publicités

Réservation

Je viens chercher le livre que j’ai commandé !
Oui bien sûr, bah la prochaine fois prends l’option livraison à domicile et préserve nous de ta présence.
Ah vous savez qu’on ne commande pas de livre à la bibliothèque…
Oui c’est bon vous voyez ce que je veux dire !
Oui mais j’en ai marre de devoir jouer les devins, que tu nous prennes de haut en pensant que tout t’est du, qu’on est à ton unique service, que tu es notre priorité, qu’on te trouve aussi merveilleux que ta mère…

Vous vouliez dire réservé. Vous avez reçu un courrier pour vous prévenir de sa disponibilité ?
Non, la petite dame la dernière fois m’avait dit qu’il serait disponible aujourd’hui.
Et mon petit poing dans tes petites dents ?
Je vais regarder sur votre carte mais vous savez si la personne précédente a du retard…
Ah bah je commande un livre et je me déplace exprès et il est pas arrivé !
Répète : je ne commande rien à la bibliothèque ! Et arrête de gueuler pendant que je te le marque au fer rouge.
Donnez-moi votre carte je vais regarder ce qu’il en est.

Les lettres de mon moulin

Situation : Lectrice, dans la travée des M, qui soupire son exaspération.

Madame, je peux vous aider ?
Je cherche Les lettres et je ne trouve pas le livre !
C’est un roman ou ce sont des correspondances parce que si ce sont…
Non, non, c’est des nouvelles, vous ne connaissez pas ça !
Alors ma grognasse, tu vas descendre de suite de tes talons !

Je ne connais pas tout le fonds, non, pouvez-vous me donner le nom de l’auteur ?
Monmoulin !
Comment t’humilier subtilement… Tu ne voudrais pas que je te cherche l’auteur du Journal d’Anne Frank des fois ?

Ah, alors le titre c’est Les lettres de mon moulin et…
Bah oui !
Bah oui quoi ? Bah oui je suis une snobinarde prétentieuse et inculte ? Tu sens le vent de l’humilité s’engouffrer dans ton brushing ?

Non je veux dire, l’auteur c’est Alphonse Daudet, vous le trouverez à la lettre D.

Merci ô gentille et serviable bibliothécaire, qui reste aimable et souriante face à ma connerie profonde et à mon mépris flagrant.

Epicerie

Bonjour, je voudrais du Eric Emmanuel Schmitt !

Mais oui, je vous en mets combien ? 2 ou 3 kilos ? Je laisse le gras autour ? Je vous le prépare en filet ? Et avec ceci, une pincée de Van Cauwelaert pour assaisonner le tout ? Mes Murakami sont excellents en ce moment ! Et le Renaudot cette saison vous m’en direz des nouvelles !

Vous cherchez un titre en particulier ?

J’ai pas fini

Excusez-moi, il faut que vous libériez le poste.
J’ai pas fini.

L’usage des postes est réservé à une heure et il y a une personne derrière vous.
Mais j’ai pas fini !
C’est un sourire que j’ai vu sur ton visage ? Ah, non, c’est  une tête de con.
Enregistrez votre document et réservez un nouveau créneau  pour le terminer.

Et je l’enregistre où ?
Dans ton cul ?
Sur votre clef usb.
J’ai pas de clef usb, sur le bureau ?
Oui. Mais il sera lisible par tout le monde donc attention s’il contient des données privées et nous supprimons les documents toutes les semaines, donc ne tardez pas à venir le récupérer.

Mais je fais comment moi ?
Vous allez au cyber café et vous revenez après pour apprécier la largesse de nos services gratuits et notre patience.
Vous pouvez vous l’envoyer par mail.

Comment ?
Tu sais sourire à d’autres moments que quand tu te brûles ?
Vous avez une adresse mail ?
Oui mais je sais pas m’en servir.
Je ne fais pas encore de miracle, et dans votre cas brûler un cierge ne suffira pas, attaquez directement le carton de 100.
Le mieux c’est que vous trouviez une clef usb et que vous reveniez. Mais en attendant je ne peux rien faire pour vous, il faut libérer le poste, la personne derrière vous attend.

J’ai fait tout ca pour rien alors !
Tout ça, tout ça… 10 lignes tapées sur Word, je n’appellerais  pas ca «  tout ça ».
Repassez avant la semaine prochaine.
Vous êtes pas serviable !
Non mais je suis ceinture verte de Krav Maga et au bout de mon seuil de patience.
Au revoir