Ouverture

« Vous pourriez ouvrir le dimanche et le lundi ! »
La nuit aussi. Et on  pourrait aussi venir te lire des livres à domicile.

« Nous sommes déjà ouverts 36 heures par semaine, dont le samedi, vous devriez réussir à trouver un créneau. »

Publicités

C’est pour un ordinateur !

« C’est pour un ordinateur ! »
Désolée ici on fait que des pizzas !

« Je n’ai pas de poste libre avant 45 minutes. »
« Mais c’est urgent, j’ai rendez-vous pour un travail et faut que j’imprime mon CV ! »
Tu m’étonnes que le taux de chômage ne baisse pas, tu aurais juste pu t’y prendre avant !

« Il va falloir patienter ou trouver un autre lieu pour l’imprimer. »
« Et sur votre ordi à vous je peux pas ? »
Sur mes genoux aussi pendant que tu y es !

« Non ce n’est possible. »
« Tu parles d’un service public ! »
T’as entendu où « assistante sociale » dans les mots « service public » ?

« Comment je vais faire moi ? »
Oh à vue de nez, comme ça, c’est déjà bien compromis  pour toi de toutes façons.

« Au revoir monsieur. »

CV

« C’est pour taper mon CV ! »
« Bonjour. »
« Oui bonjour, c’est pour taper mon CV ! »
Tu vois que ça t’as pas écorché la bouche !

« Je vous laisse vous installer sur le poste 3. »
« Faut que je fasse comment ? »
Demi-tour ce serait pas mal.

« Vous lancez Word pour le rédiger. Vous savez vous servir de Word ? »
« Non. »
C’est moche.

« Je ne vais pas pouvoir le faire pour vous, voyez avec Pôle emploi si… »
« C’est Pôle emploi qui m’envoie. »
Oui je sais, on appelle ces gens-là des fonctionnaires…

« Je ne peux pas prendre en main la rédaction de votre CV, je peux vous proposer des formations pour apprendre à vous servir de Word mais vous devriez retourner à Pôle emploi et insister auprès d’eux. »
« Vous servez à quoi alors ? »
A te faire chier, c’est ma seule utilité et mon unique et ultime but dans la vie.

« Je vous laisse un livret avec les formations et les services que nous proposons gratuitement toute l’année. Au revoir monsieur. »
« Pppff ces fonctionnaires… »
C’est mieux que chômeur de longue durée, ce qui semble de pendre au nez en beauté !

Nothomb ou la rentrée littéraire

« Je voudrais le dernier Amélie Nothomb. »
Comme tout le monde, vive la rentrée littéraire, vive Télérama et vivement la fin de la journée !

« Il est emprunté, vous souhaitez faire une réservation ? »
« Oui. Je l’aurais dans combien de temps ? »
« Alors il y a 4 personnes avant vous, en sachant qu’elles peuvent l’emprunter 3 semaines et que le temps pour venir récupérer leur réservation est de 15 jours, ça fait une moyenne de 6 mois… »
Gémissement de plaisir sadique.

« Ah mais autant aller l’acheter à la Fnac alors ! »
Oui ! Tu as enfin compris ! Va à la Fnac, je t’y accompagne en moon walk ! 

« C’est un titre très demandé, après le délai peut être plus court… »
« Vous pourriez en acheter plusieurs exemplaires ! »
Mais oui, et on pourrait même consacrer la section à 6 auteurs, une travée Lévy, une Gavalda, une Nothomb, une Musso…

« Notre budget ne nous le permet pas. »
« Réservez-le moi alors, mais franchement… »

PS : Son tour enfin arrivé, elle rendra le livre avec 2 semaines de retard, rallongeant l’attente des personnes suivantes d’autant.

Conseils de lecture

« Vous pourriez me conseiller un livre ? »
Je viens de lire un livre sur l’expérience zapatiste aux Chiapas appliquée au système capitaliste, mais c’est marrant, je ne pense pas que ce soit un livre que j’ai lu que je vais te conseiller, une espèce de préjugé tenace comme ca…

« Bien sûr, vous lisez quel type d’ouvrage d’habitude ? »
« J’adddoooorrrre lire… »
Ok n’en jette plus, vas-y envoie  Lévy !

« J’ai lu tooouuut Marc Lévy… »
Bingo, c’est un métier que vous voulez vous !

« Est-ce que vous connaissez… »
(Enchainer sur la formule toujours gagnante Musso/Gavalda/Coehlo/50 nuances de Grey)

Les instits et les poules

« Je cherche des livres sur les poules pour travailler avec ma classe. »
La poule à pâques, comme c’est original !

« Oui bien sûr, vous avez déjà fait des recherches de votre coté ? »
« Non. »
Oui je sais que  c’était bête de demander, mais c’est mon côté candide.

« Il vous les faudrait pour quand ? »
« Bah là. »
On est juste mercredi après midi, jour où la section est juste la plus fréquentée et ressemble plus à Bagdad le lendemain d’un bombardement, qu’à une bibliothèque. Et puis tu ne crois pas que tu pourrais avec tes copines instits,  trouver d’autres thèmes que la poule à pâques, la neige à noël, l’eau au printemps et la fourmi en été ?

« Ça va être compliqué d’autant plus que certaines de vos collègues doivent avoir choisi le même sujet et on déjà emprunté des documents, il ne doit pas nous en rester beaucoup. »
« Bah sur les œufs alors. »
Et dire qu’on vous confie l’éducation de nos enfants, et qu’on vous paye pour ça.

« Le thème a été largement exploité aussi, mais on va essayer de vous trouver des ouvrages, repassez en fin de semaine. »
« Demain c’est bon ? »
Non je n’ai toujours pas que ça à faire, moi. Je dois juste convaincre Ryan d’arrêter de vider toutes les étagères, rappeler à la maman de Quentin que je ne suis pas payée pour pallier sa carence d’éducation, vérifier que Cameron ne soit pas en train de chercher à s’acheter des armes sur internet, ranger les 3 chariots que mes collègues n’ont eu que le temps d’abandonner, trouver le tome 6 de One Piece pour Yanis et un livre sur la culture de la canne à sucre en Mésopotamie entre 1856 et 1902 pour l’exposé de Mélinda qui est en CE2, chercher le livre que le père de Milo est persuadé d’avoir rendu et qu’il est hors de question qu’il rembourse parce qu’il n’est pas responsable de mon incompétence, refaire les cartes de la famille de Domitille, 5 frères et sœurs, le tout avec seulement 2 bras et le sourire ! C’est un métier, que voulez-vous !

« En fin de semaine, ça nous laissera plus de temps pour étendre nos recherches et vous proposer une sélection variée. »
« A samedi alors. »
Et merci ça te gercerait les lèvres ?

PS : Elle ne passera pas chercher ses documents.

L’heure du conte

« L’heure du conte ce sont des conteurs professionnels ? »
Mais évidement, des acteurs américains même, cette semaine c’est De Niro qui joue les 3 petits cochons à lui tout seul, mais faut dire qu’il est très fort !

« Non madame, ce sont nos collègues bibliothécaires qui lisent des histoires. »
« Ah… mais c’est bien ? »
Non c’est de la merde.

« Oui naturellement, mes collègues s’emploient à trouver des livres et des comptines qui… »
« Non mais je veux dire ça plait aux enfants, ça les captive ? »
Autant que ta connerie est captivante.

« Emmenez vos enfants et vous verrez bien. »
Mais sans vous.

de-niro